D’ici 2025 : 300 000 emplois à créer dans les services et les soins à la personne


« Afin de répondre à l’augmentation de la demande, le nombre d’emplois à créer est de 300 000 d’ici 2025 » déclarait une étude de la Dares – (les métiers en 2022 – France Stratégie - avril 2016). Un vrai challenge pour le secteur ! Cette prévision est largement atteignable à condition de promouvoir l’image et l’attractivité de ces métiers pour attirer des talents et des compétences.


Mathieu a débuté en 2011 comme assistant de vie chez Age et perspectives. Voyant sa motivation et ses compétences, son responsable lui a proposé de devenir référent et tuteur pour les nouveaux embauchés.
Dans cette vidéo, Mathieu, Auxiliaire de vie référent chez Age et perspectives, nous explique qu’être auxiliaire de vie référent, « c’est plus qu’un métier, c’est une vocation » :

https://www.youtube.com/watch?v=nverH94LMWE

L’aide et les soins à la personne : l’INRS synthétise l’ensemble de ses productions dans un document


Association loi 1901, sans but lucratif, l'Institut National de Recherche et de Sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS) met à disposition un livret synthétique sur toutes ses publications dans le domaine de l’aide et du soin à la personne.


Sandrine, assistante de vie chez Age et perspectives nous dit en quoi ce livret a été intéressant pour elle : « Ce guide m’a permis d’y voir plus clair parmi tous les documents à notre disposition. L’INRS nous dit comment protéger les assistant(e)s de vie à domicile dans leur métier au quotidien. En effet, quand je veux expliquer à une nouvelle collègue tout ce qui existe comme documents de référence dans notre secteur, je prends le guide de toutes les brochures. Ensuite, c’est simple il suffit d’aller sur le site de l’INRS et de télécharger la brochure dont on a besoin spécifiquement. »


Pour accéder à la brochure synthétique de l’INRS : http://www.inrs.fr/dms/inrs/CataloguePapier/ED/TI-ED-4701/ed4701.pdf


Pour accéder aux dix vidéos sur la prévention des TMS (Troubles musculo-squelettiques) dans le secteur de l’aide et du soin à la personne : http://www.inrs.fr/actualites/videos-tms-soin-personne.html

Crédit d’impôt : un vrai plus pour réduire les coûts de vos services à domicile

Alors que le prélèvement à la source est au cœur de l’actualité, l’idéal serait que le crédit ou la déduction d’impôt se fasse directement de façon mensuelle sans le décalage de trésorerie qui existe aujourd’hui et qui peut aller jusqu’à 18 mois.

En attendant, nous vous rappelons que, depuis le 1er janvier 2017, même si vous n’êtes pas imposable, vous bénéficiez de l’avantage fiscal de 50% pour les dépenses d’aide à domicile à votre charge sous forme de crédit d’impôt. Concrètement, le Trésor Public vous envoie un chèque correspondant à ces 50%.

Ce dispositif mis en place par le gouvernement a déjà porté ses fruits pour certains bénéficiaires d’Age et perspectives comme en témoignage Monsieur B. : « Age et perspectives m’avait parlé de cette possibilité de bénéficier d’un avantage fiscal en utilisant leurs services. Je ne paye pas d’impôt et j’ai été surpris qu’ils me disent que j’allais recevoir une somme de la part du Trésor Public de la moitié des sommes que j’avais payées ! Comme j’avais vraiment besoin d’une personne qui fasse mes courses car je ne peux plus me déplacer, j’ai accepté de prendre une aide malgré des ressources limitées. J’ai essayé en leur faisant confiance et j’ai eu raison ! Le crédit d’impôt fonctionne véritablement ! J’ai reçu un chèque correspondant à 50% de mes factures (déductions faites des sommes que je perçois par l’APA) ».

Pour illustrer l’exemple, les prestations de Monsieur B. à l’année représente 2 200 €. Sur ces 2 200 €, l’APA (aide de l’état pour les plus de 60 ans) finance 1 670 euros. Monsieur B. a donc perçu une somme de 265 € sur la somme de 530 € payée par ce dernier (2 200 € – 1 670 €), soit 50 % de la somme totale dépensée.

Pour les personnes imposables, il y a 2 cas de figures :
- Si les 50% des sommes engagées en aide à domicile sont inférieures au montant de l’impôt de la personne, son impôt en sera déduit d’autant.
Exemple : Madame Dubois doit payer 4000€ d’impôt mais elle a droit à 3 000€ de déduction/crédit d’impôt sur l’année car elle a payé 6000€ d’aide à domicile l’année fiscale précédente. Elle ne paiera que 1 000€ d’impôt.

- Si les 50% des sommes engagées en aide à domicile sont supérieures au montant de l’impôt de la personne, alors son impôt sera déduit totalement et donc « effacé » et le solde sera versé au contribuable par le Trésor Public.
Exemple : Monsieur Durand doit payer 3 000€ d’impôt et il a droit à 4 000€ de déduction/crédit d’impôt sur l’année car il a payé 8 000€ d’aide à domicile l’année fiscale précédente. Non seulement, il ne paiera pas d’impôt mais il touchera 1 000 € du Trésor Public.

En savoir plus sur le crédit d’impôt et notamment sur les détails de plafond : https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier/emploi-domicile 

Des réponses à vos questions également sur : https://www.impots.gouv.fr/portail/questions/theme/reduction-et-credit-dimpot/531

Soirée des Trophées des Services à la personne, édition 2018

Le 15 mai 2018, a eue lieu au Radiant, en présence de près de 600 personnes, la remise des Trophées des Services à la personne.

Cette soirée exceptionnelle, organisée par le SAPRA, est unique en France. Elle a pour but de valoriser les métiers des services à la personne. La métropole de Lyon, la Région Rhône-Alpes, le maire de Caluire-et-Cuire, ainsi que de nombreux partenaires étaient présents.

A cette occasion, 11 lauréats ont été récompensés. Au départ, 450 candidats ont passé les épreuves composées d'un questionnaire de pré-selection et d'une épreuve pratique.

Trophées 2018

Parmi ces 450 candidats, trois grands métiers étaient présents aux Trophées des services à la personne : l'intendance de maison, la dépendance et la petite enfance.

Age et perspectives a fait participer toutes les agences lyonnaises en envoyant de nombreux salariés.

Frédéric NEYMON en tant que membre fondateur du SAPRA et Directeur d'Age et perspectives s'investit depuis plus de 6 années dans cette belle aventure : "Participer aux Trophées est essentiel pour nous. Cela participe à la reconnaissance, la valorisation et la professionnalisation de ce métier qui sont des enjeux majeurs."


Frédéric NEYMON Directeur Age et perspectives

 

Déborah DUTFOY, salariée de l'agence Age et perspectives Lyon 8, a été récompensée cette année en ayant le 3ème prix dépendance !

Frédérique DUBUIS, la responsable de secteur de l'agence témoigne : "Nous sommes très fiers pour Déborah qui est une salariée très engagée au quotidien auprès de nos bénéficiaires".

Lauréate Age et perspectives 2018

C'est aussi l'ensemble des lauréats qui sont félicités, ils nous ont offerts des témoignages très touchants durant cette soirée.

Dix vidéos sur la prévention des Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) dans le secteur de l’aide et du soin à la personne


Changer l’approche des manutentions de personnes pour les professionnels de l’aide et du soin, c’est l’objectif de la nouvelle série de films vidéos proposées par l’Institut National de Recherche et de Sécurité pour la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles (INRS).


Cette innovation dans la démarche de prévention des risques liés à l’activité physique dans ce secteur se traduira par une action globale pour prévenir les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS).
Pour voir les films : http://www.inrs.fr/actualites/videos-tms-soin-personne.html

Le don de jours de congé est élargi aux salariés qui aident un proche malade ou handicapé


Un salarié peut désormais renoncer à ses jours de congé non pris en faveur de l'un de ses collègues en charge d'un proche très malade ou atteint d’une grave perte d’autonomie. Ce dispositif était jusqu'alors réservé aux parents d'enfants malades.

Pour permettre à un salarié de s'occuper d'un proche atteint d'une perte d'autonomie d'une particulière gravité ou présentant un handicap, ses collègues peuvent désormais lui donner anonymement des congés payés, sous réserve de l'accord de l'employeur.

Pour plus d’info : service-public.fr

Crédit d'impôt des services à domicile : ce qui va changer en 2019 avec le prélèvement à la source

Le fonctionnement du crédit d’impôt évolue avec le prélèvement à la source.

Est-ce que le crédit d'impôt sera toujours versé avec un an de décalage ?

Le crédit d'impôt au titre des sommes versées pour l'emploi d'un salarié à domicile ne change pas sur ce point. Ce crédit d'impôt, qui concerne les services à domicile comme l’aide aux personnes âgées, handicapées, conserve globalement le même fonctionnement. Le contribuable avance au départ l'intégralité des montants versés en année N et se voit rembourser une partie des montants engagés en année N+1.

Les seuils du crédit d'impôt sont-ils toujours les mêmes ?

Oui, le crédit d'impôt reste toujours fixé à 50% des dépenses supportées. Si une famille dépense 10 000 euros en année N pour une service d’aide à domicile pour une personne âgée, elle pourra en déduire 50% (soit 5 000 euros) de ses impôts en année N+1. Si ce montant dépasse celui des impôts, la différence est versée au contribuable également en année N+1.

La réforme du prélèvement à la source ne change pas non plus les plafonds qui s'appliquaient jusqu'ici. Les dépenses prises en compte ne peuvent pas en effet dépasser 12 000 euros par an pour l'ensemble des services à domicile.

Que va changer pour mon crédit d'impôt le prélèvement à la source ?

Comme l’indique le site economie.gouv.fr : "pour les services à domicile, le versement d’un acompte de crédit d’impôt est prévu au premier trimestre 2019. Il sera égal à 30 % du crédit d’impôt de l’année précédente. Le solde sera versé en août 2019, après la déclaration de revenu qui reste inchangée et qui permettra de déclarer le montant des dépenses engagées en 2018 ouvrant droit au crédit d’impôt". Le crédit d'impôt sera donc versé en deux fois en 2019 : 30% a priori en mars et le solde en août donc.

Pour plus d’information : lien vers impots.gouv.fr

Passage en télétransmission APA/PCH effectif dès maintenant pour Paris. Les chèques CESU sont remplacés par ce dispositif de tiers payant.


Depuis le 1er janvier 2018, nous sommes en télétransmission pour l’APA (GIR 1 à 4) avec la Ville de Paris. Les chèques CESU sont désormais inutiles car nous facturons directement la Ville de Paris en tiers payant. 
Ce mode de facturation est indispensable pour prendre en charge les patients en sortie d’hospitalisation (APA/PCH d’urgence).

 

Nous sommes également conventionnés en « tiers payant » avec la CNAV pour les ARDH (Allocation de Retour à Domicile après Hospitalisation) et les PAP (Plan d’Aide Personnalisé).

Ces dispositifs sont destinés à des personnes en GIR 5 et 6 pour les aider essentiellement dans leurs tâches ménagères et leurs courses.


Enfin, nous disposons de la convention garde-malade FNASS avec la CPAM qui permet une prise en charge de personnes en fin de vie en partenariat avec les réseaux de soins palliatifs ou les équipes d’hospitalisation à domicile.

 Ces fonds représentent une enveloppe de 3000€ renouvelable une fois.

Plus de mobilité pour les Senior en 2018 


La Mairie de Paris annoncé le 10 janvier un Pass Navigo Emeraude Améthyste Senior, gratuit sous conditions de ressources pour les Parisiens de +65 ans.


Les personnes handicapées sont également concernées avec la création d’un Pass Navigo Emeraude Améthyste Personnes handicapées, gratuit sous conditions de ressources également.

Lien vers un article

De plus, avec les accompagnements véhiculés PAM 75, réservés aux invalides à 80% et aux bénéficiaires de l’APA (GIR 1-4), les personnes âgées pourront sortir davantage.
Bon à savoir : en cas d’accompagnement d’une auxiliaire de vie Age et Perspectives, il n’y a pas de surcoût de la course PAM ou en transports en commun pour l’usager.

L'ACS (Aide au paiement d’une Complémentaire Santé) aide à régler sa mutuelle.


L'ACS (Aide au paiement d’une Complémentaire Santé) se présente sous forme d'aide financière afin d'aider les personnes qui ont de faibles revenus à régler une partie de leur mutuelle (agréée ACS) pendant 1 année. 


L’ACS permet également de bénéficier d'une dispense totale d'avance des frais lors d'une consultation chez un médecin.
La demande se fait auprès de la CPAM du Rhône. Après acceptation du dossier, cette dernière transmet au demandeur un chèque ACS qu'il devra remettre à sa mutuelle.
Pour pouvoir bénéficier de l'ACS, une personne doit percevoir au maximum 11 776 €/an, soit 981,33 €/mois.
Le montant de l'ACS varie selon l'âge de la personne :
Personne de moins de 16 ans : 100 euros
16 à 49 ans : 200 euros
50 à 59 ans : 350 euros
60 ans et plus : 550 euros.

Lien vers un article

L’assemblée nationale adopte une loi pour les aidants.

Le 7 décembre, l'Assemblée Nationale a adopté en première lecture, à l'unanimité, la proposition de loi « créant un dispositif de don de jours de repos non pris au bénéfice des proches aidants de personnes en perte d'autonomie ou présentant un handicap ».


lien vers un article

Dans le cadre de sa politique en faveur des personnes âgées, et notamment la lutte contre l’isolement, la Ville de Lyon propose aux seniors des visites, spectacles, ateliers, conférences avec sa carte Senior.

 

Afin que les personnes de plus de 65 ans puissent mieux profiter de cette offre culture et loisirs, la ville de Lyon propose la Carte Senior.

Cette carte permet d’accéder à cette sélection d’évènements en accueil privilégié, en entrée libre, ou à un tarif préférentiel et à des horaires adaptés, dans le cadre de partenariats établis entre la ville et plusieurs structures du territoire lyonnais.

Pour l'obtenir deux modes d'inscriptions vous sont proposés, soit par internet en remplissant un formulaire en ligne, soit en vous rendant à la mairie de votre arrondissement.

Lien vers un article


Age et perspectives a relancé depuis plusieurs mois notre service d’accompagnement véhiculé pour permettre aux personnes accompagnées par Age et perspectives de se déplacer dans Lyon intra-muros. Ce service personnalisé peut être pris en charge en quasi-totalité par les caisses de retraite via les chèques « sortir plus ». Contactez Manon au 04 26 07 65 19

Nous vous rappelons que depuis le 1/01/2017, nous bénéficions d’un nouvel avantage fiscal concernant le CREDIT D’IMPOT relatif aux services à la personne.

 

Ce crédit d’impôt est une mesure fiscale permettant à tous, y compris les ménages non imposables, d’être remboursés à hauteur de 50% des sommes engagées pour des prestations de services à la personne (à hauteur de 50% des dépenses mentionnées au titre des services, dans la limite de 12 000€ par an à ce jour)).

Désormais, tous les particuliers – dont les retraités - peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt sur les dépenses effectuées à compter du 1er Janvier 2017.
On trouve dans la liste des services à la personne : l’assistance aux personnes âgées ou handicapées, l’entretien de la maison et les travaux ménagers, les petits travaux de bricolage et jardinage mais aussi le portage de repas à domicile.

Lien vers un article


D’autre part, voici une information pour les aidants :  vous employez et payez un(e) salarié(e) au domicile de vos parents par ailleurs bénéficiaires de l'APA (allocation personnalisée d'autonomie), vous bénéficiez d'une réduction d'impôt de 50% des dépenses supportées en 2016 dans la limite de 12 000 euros + 1 500 euros par personne (enfant, ascendant) fiscalement à charge sans que le total ne puisse dépasser 15 000 euros (20 000 euros si vous ou une des personnes à charge est invalide ou titulaire de la carte d'invalidité au taux de 80%).

Si c'est la première fois que vous employez quelqu'un le plafond de 12 000 euros passe à 15 000 et celui de 15 000 à 18 000 euros.

Lien vers un article

 

Lettre d'informations PARIS Octobre 2017

 

Conventions CNAV (ARDH, PAP) et FNASS pour les soins palliatifs à domicile

Passage en télétransmission APA

Nous sommes conventionnés en « tiers payant » avec la CNAV depuis le 1er juillet 2017 pour les ARDH (Allocation Retour à Domicile après Hospitalisation) et les PAP (Plan d’Aide Personnalisé). Ce dispositif est destiné à des personnes en GIR 6 et 5 pour les aider essentiellement dans leurs tâches ménagères et leurs courses.

A partir de novembre, nous serons également en TELETRANSMISSION pour l’APA (GIR 4 à 1) ce qui sera un vrai plus pour les APA d’urgence et les usagers puisque les chèques CESU ne seront plus nécessaires.

Enfin, nous disposons aussi de la convention garde-malade FNASS avec la CPAM qui permet une prise en charge de personnes en soins palliatifs à domicile avec des enveloppes pouvant aller jusqu’à 3 000€, renouvelables 1 fois.

N’hésitez pas à nous consulter sur ces 3 dispositifs en fonction de la situation de vos patients et nous vous aiderons à les mettre en œuvre. De nombreux prescripteurs nous font confiance en raison de notre grande réactivité notamment pour les aides à mettre en place post-hospitalisation. Pour rappel, nous intervenons de jour comme de nuit de quelques heures par semaine à une présence en continue 24 x 7.

96,5% de satisfaction mesurée auprès de 85 bénéficiaires d’Age et perspectives à Paris : De petites surprises et des pistes d’amélioration !

Nous sommes heureux de voir qu’aussi bien nos auxiliaires que nos équipes d’agence font un travail apprécié. Ces résultats semblent prouver que nos valeurs de réactivité, d’écoute et de suivi de nos usagers sont bien vécues et perçues.

Parmi les petites surprises, il est intéressant de noter à quel point le « savoir-être » est au moins aussi important que le « savoir-faire » aux yeux de bénéficiaires. Quand ils citent les qualités attendues de leurs auxiliaires, ils citent d’abord des qualités humaines puis des qualités techniques et d’efficacité.

Parmi les pistes d’amélioration, il faut noter 10% d’usagers qui voudraient que le carnet de liaison soit rempli de façon plus exhaustive.

Enfin, nous continuons de nous développer en gardant pour objectif une communication étroite avec chacun de nos bénéficiaires entre autres en ce qui concerne les plannings d’intervention des auxiliaires de vie.

Un résultat à conserver voire à améliorer pour l’année prochaine tout en servant un nombre croissant d’usagers ! 

La formation et l’accompagnement des auxiliaires chez Age et perspectives PARIS : Un enjeu assuré par notre infirmière Capucine depuis 2014 !

Depuis octobre 2014, Capucine a rejoint Age et perspectives à Paris dans le but d'apporter son expertise d'infirmière dans la prise en charge des personnes malades ou handicapées à domicile

En collaboration avec les équipes lyonnaises d’Age et perspectives, nous avons mis en place des formations "Prise en charge des personnes alitées". D'une durée de 3h30 pour un groupe de 4 auxiliaires, ces formations « maison » sont destinées à aider au mieux les auxiliaires dans leur quotidien au domicile des bénéficiaires avec un focus sur les gestes et les postures lors des transferts et l’utilisation du lève-personne.

Nous faisons également appel à d'autres professionnels de santé pour renforcer les connaissances de nos auxiliaires sur des thèmes particuliers comme les soins palliatifs avec les réseaux Ensemble et Quiétude ou bien encore la Sclérose Latérale Amyotrophique avec le réseau SLA. 

Nous mettons actuellement au point des formations pour soutenir les auxiliaires sur le thème de la prise en charge des troubles cognitifs avec France Alzheimer

En plus de ces formations, Capucine effectue des visites de contrôle et d’accompagnement sur des missions sensibles au niveau médical ou social pour s’assurer de leur bon fonctionnement et du respect des tâches. 

Age et perspectives Lyon publie sa newsletter estivale :

pour la télécharger : cliquer ici

Gagnants Trophées des services à la personne

Trophées des Services à la personne

Trophées des services à la personne 2017

Le 23 mai 2017 : Toute l'équipe d'Age et perspectives Lyon était présente au Radian Caluire.

Le 3ème prix "dépendance" aux Trophées des services à la personne organisés par le SAPRA a été décerné à Marie SEMENS, une salariée d'Age et perspectives :

Gagnante catégorie dépendance 2017Trophées des SAPTrophées des SAP

Age et perspectives est désormais présent à Lentilly - 69210 :

Accéder à la Newsletter.

Déjà 10 ans !

Age et perspectives a fêté ses 10 ans le 22 septembre 2016.
Une fête où les salariés ayant plus de 5 ans d'ancienneté étaient à l'honneur ! N'hésitez pas à visionner la vidéo !


Inauguration de l'Agence de LYON 8ème le 12/07/2008

C'est au 263 avenue Berthelot, 69008 Lyon que se sont retrouvés le 12/07/2016, partenaires, salariés et clients d'Age et perspectives pour fêter l'ouverture de cette nouvelle agence.

 

Inauguration de l'Agence Age et perspectives 69008

 

Un Gagnant Age et perspectives aux Trophées des Services à la personne 2016 :

Mardi 24 mai 2016, au Radiant de Caluire se tenait la dépendance 3ème prix 2016 Trophées des services à la personnesoirée des Trophées des services à la personne.

Grégory CUILLERON et Antonia de RENDINGER étaient présents.

Un auxiliaire de vie d'Age et perspectives a reçu le 3ème prix dépendance !

Bravo à lui : Antoine MILLARD !

La radio LYON 1ere était sur place pour une emission en direct !  Lien pour Ecouter !

Vous pouvez accéder aussi à l'Echo des Trophées : Lire !

 

Frédéric NEYMON nous explique son parcours et les services à la personnes sur les ondes de RCF :

Cliquer pour écouter :

Interview du 29/02/2016 -  Interview du 1/03/2016 - Interview du 2/03/2016 - Interview du 3/03/2016 -        Interview du 4/03/2016

Lyon

163 rue Duguesclin 69006 Lyon

04 26 07 65 19

32 quai du Dr Gailleton 69002 Lyon

04 78 38 91 54

5 bis allée Joannes Gonon 69330 Meyzieu

07 79 93 79 03

263 avenue Berthelot 69008 Lyon

04 26 22 49 56

6 rue Charles de Gaulle 69210 L'Arbresle

04 69 37 21 02

225 rue de la République 69400 Villefranche

04 69 37 21 02

Paris

5 rue de Vimoutiers 75013 Paris

01 70 22 21 10

70 rue Sébastien Mercier 75015 Paris

06 24 83 86 53

46 rue Truffaut 75017 Paris

01 43 87 68 19

Siège

35 rue voltaire 69003 Lyon

04 78 24 99 13