Accompagnement et aide à la prise des médicaments à domicile au quotidien

Nous intervenons 24h/24, 7j/7

On estime que 20% des + de 65 ans prennent au minimum 7 médicaments différents au quotidien*. Or, si la polymédication est courante avec l’âge, les oublis et accidents de prise de médicaments sont également de plus en plus fréquents. 

En accompagnement d’un suivi médical régulier, faire appel à un assistant de vie permet de s’assurer que les traitements prescrits soient correctement pris. Encadrés par la loi, les services d’accompagnement à la prise de médicaments deviennent d’autant plus indispensables lorsqu’une personne âgée ou handicapée n’est plus en mesure de prendre seule son traitement.

Avec Âge et Perspectives, nous assistons vos proches et vérifions qu’ils suivent bien leur traitement, notamment lors des repas, selon les consignes transmises par le personnel médical.

Un suivi de la prise des médicaments nécessaire et sécurisant

Que ce soit intentionnel ou non, l’arrêt partiel ou total d’un traitement peut engendrer de graves conséquences pour la personne âgée. Aggravation des symptômes, escalade thérapeutique, risque d’hospitalisation : le traitement prescrit par le médecin doit être suivi par la personne malade pour éviter au maximum les risques associés. 

Le suivi de la prise des médicaments par une aide extérieure consiste à s’assurer que la personne âgée prend correctement son traitement et qu’elle respecte les horaires de prise, le dosage et qu’elle évite les mauvais mélanges. 

L’assistant de vie, qui assure généralement en complément l’aide au repas, peut aussi être amené à aider à la prise du traitement dans des cas spécifiques. Il pourra par exemple appliquer des gouttes dans les yeux, préparer un médicament buvable dans un verre ou encore aider la personne à avaler en cas de déglutition difficile afin d’éviter les mauvais trajets.

Il est à noter que les assistants de vie ne réalisent pas des piqûres ou l’administration d’injectables. Ils ne sont pas non plus autorisés à élaborer un traitement ou des prescriptions.  

Cependant, l’assistant de vie peut organiser et classer les médicaments au domicile après récupération en pharmacie avec une ordonnance et même dresser une liste des médicaments présents au domicile.

Demandez une évaluation de vos besoins et obtenez un devis personnalisé gratuit

Nous nous déplaçons au domicile de votre proche ou en structure hospitalière afin d’échanger autour du besoin d’accompagnement. Une fois l’évaluation terminée, nous vous faisons parvenir un devis détaillé, gratuit et sans engagement.

Un accompagnement au quotidien par les assistants de vie

Marie et Françoise lors de l'aide à la prise de médicaments

L’assistant de vie a un rôle d’intermédiaire entre la personne âgée et sa famille ou son médecin traitant. Présent au quotidien au domicile de la personne aidée, il pourra par exemple proposer des changements de modes d’administration du médicament en cas de prise difficile (voie orale, injectable etc.) ou un changement de formes (gélule, comprimé etc.). 

Chez Âge et Perspectives, nous tenons à ce que l’assistant de vie ait la meilleure connaissance possible du parcours médical de la personne qu’il assiste au quotidien. C’est donc toujours le même assistant de vie qui accompagne votre proche et le suit tout au long de sa journée. 

En cas de refus de médication par la personne âgée, l’assistant de vie favorise le dialogue et essaye d’en comprendre les raisons et les causes. Il est alors amené à rassurer votre proche sur les effets secondaires ou à le renseigner pour répondre à une incompréhension relative à la prescription. 

Les limites de l’accompagnement par l’assistant de vie

La préparation du pilulier ne peut pas être réalisée par les assistants de vie. Seul le personnel médical (infirmier, médecin ou aide-soignant) ou un proche de la personne âgée est habilité à préparer les piluliers. De même, en règle générale, l’assistant de vie ne peut pas administrer des médicaments. Le rôle de l’AVS se limite ainsi à la présentation du pilulier et à l’incitation à la prise des médicaments qu’il contient. 

Dans le cas particulier d’une personne dont l’autonomie a été déclarée insuffisante par le médecin traitant, l’assistant de vie peut être amené à aider activement à la prise des médicaments. Cela comprend par exemple la sortie du médicament du pilulier et l’action de placer le médicament dans la bouche de la personne âgée. 

Plusieurs conditions, détaillées dans le code de l’action sociale des familles, sont nécessaires telles que : 

  • L’autorisation du médecin pour l’intervention par l’assistant de vie et la catégorisation du service comme acte de la vie courante,
  • la présence d’une ordonnance,
  • la nature et le mode de prise qui ne doivent pas présenter de difficulté d’administration ou d’apprentissage,
  • l’élaboration de protocoles,
  • etc.

Formés et qualifiés, nos assistants de vie connaissent les limites de leur intervention en matière de soins dans le cadre d’un maintien à domicile.

*Etude de 2017 menée par Openhealth et publiée par 60 millions de consommateurs

Nous vous aidons aussi pour :

Nous accompagnons vos proches à leurs rendez-vous médicaux avec le moyen de transport adapté à leurs capacités.

Nos assistants de vie assistent avec bienveillance les personnes âgées ou les personnes en situation de handicap lors du lever et du coucher.

Nos assistants de vie  accompagnent vos proches lors de la préparation et la prise des repas.

Contactez-nous

Où cherchez-vous de l'aide ?

* Champs requis